UN JOUR MON PRINCE ...

(TITRE PROVISOIRE)

 

 

Genre tu te sens comment ? 

creation autour du genre pour adolescent.E.S

Notes d'intention

   Notre désir n'est pas d'échapper à la cruauté des propos et situations qui ont servi comme base au texte dramatique. Rendre compte d'une réalité souvent tue, parfois enjolivée, facilement niée par les adultes que nous sommes. La complexité de l'adolescence, c'est justement cette dualité entre le terriblement sérieux et cruel des transitions, ruptures et solitudes qu'ils traversent et la possibilité que tout reste un jeu, que tout peut encore se réinventer à chaque instant.
Nous allons donc explorer les différentes pirouettes que nous livre le jeu

pour poser aussi un regard tendre sur cette période et les liens de chair qui, malgré tout, existent, que l'on soit fille, garçon ou quelque part en transition.


Une co-direction artistique

Nous sommes faits des différentes peaux de notre vie, enfant, adolescent,

adultes …,  elles se superposent pour faire de nous ce que nous sommes.

Nous sommes partis du vécu des personnes à qui s'adresse le spectacle. Les terrains, en atelier théâtre ou théâtre forum, réalisés auprès de différents groupes de jeunes nous ont fait prendre conscience du paradoxe que tout a changé et rien en même temps. Les données médiatiques ne sont plus les mêmes mais les corps, les relations et les sentiments sont toujours là.


Avec le recul de nos quarantaines et une adolescence toujours à vif, nous avons choisi d’interroger les acteurs qui s’essaient aux relations filles – garçons aujourd’hui. C’est quoi être une meuf, un mec en 2018 ?

Etant en première ligne auprès des ados interrogé.e.s, nous avions envie de faire appel à un auteur. Pour prendre de la distance avec la parole des jeunes

et nos propres vécus, et dans ce sens, poétiser la matière brute récoltée.


Notre choix a été guidé par l’idée de la proximité et de l’engagement. Proximité géographique : un auteur vivant dans notre région pour pouvoir échanger, construire ensemble. Proximité sensible et humaine : une autrice à l’écoute

de l’adolescence et des questionnements de parents. Proximité de posture : l’écriture de Sarah Fourage nous touche par ses doutes et son absence de certitude.

Sarah nous a ensuite proposé de travailler en écho avec un auteur.

A partir de là, le matériau brut récolté a été analysé avec les auteurs et transformé en objet textuel artistique.

Nos relations de genres sont des histoires de peaux, de corps. Il nous a dès lors paru évident de demander à un chorégraphe de nous accompagner. La démarche de François Rascalou associe le travail des mots à celui du corps.

Il aide les interprètes à lâcher leurs “petits” personnages pour incarner

des mouvements de l’âme, du sensible de peaux.

Au fil des résidences, la dramaturgie s’est révélée par le travail au plateau dans

la contrainte d’un espace classe pour pouvoir aborder le texte écrit sous forme de vignettes comme autant de vies éparses.

Lors de chaque résidence, nous avons sollicité des moments de confrontation publique afin de pouvoir réajuster en fonction des besoins et des retours des premiers concernés. Cela a permis aux adolescent.e.s de suivre le processus d'une création au plus près et dans une continuité, de le questionner et de pouvoir y jouer un rôle à différentes étapes. Et à nous de retraverser nos propres adolescences et de mesurer le chemin parcouru

.

Linda Dorfers & Julien Peschot
 

Direction artistique

Conception d'affiche: Anne-Laure Limet - Illustratice

Copyright photos: Aléthéia Audiovisuel

Livre d'or

"On se sent concernés." Léa, 16 ans

" C'est beau et fort de sens. Love."

"Les réactions des personnes sont parfois perturbantes."

" Merci beaucoup pour cette pièce qui ouvre à la réflexion personnelle comme collective, beaucoup d'émotions ressenties grâce à vous. Merci beaucoup!" Camille, avec la robe rose lol

"Coucou les copains, moi je suis agenre et je vous emm...e si cela ne vous plaît pas. Bisous sur

vos tétons gauches."

"Je me sens ... Homme dans un corps de femme. Cette histoire était très touchante, merci de l'avoir si bien racontée."

"Moi je suis pansexuelle et j'emm...e les rageux. Merci pour cette magnitique pièce!"

DERNIERES DATES

17 - 18 mai 2019 : Théâtre La Vista - Montpellier (création) 

22 mai 2019 : Lycée Georges Pompidou - Castelnau 

21 au 24 août 2019 : Festival de Théâtre de Rue Eclats Aurillac 

11 octobre 2019 : Jounée du Droits des Filles - Station n' co - Montpellier

12 décembre 2019 : Lycée Jules Ferry - Montpellier

27 janvier 2020 : Lycée agricole - Gignac.

@ 2016 Copyright Compagnie des Nuits Partagées - Tous droits réservés - Design graphique www.faustinefrancon.com